Retour

Exercice 2009 (26.03.2010)

Le quorum étant atteint (26 présents ou représentés sur 33 adhérents), la séance est ouverte à 14h 45.
De plus, ont répondu à notre invitation :
Mr Raymond Lesaux, Président de l’Association « Elliant (29) -Koumandi Koura (Guinée) »
Mme Nathalie Le Du et 4 infirmières du service d’Hémodialyse du CH de Quimper.

1- Rapport d’activités - Approuvé à l’unanimité -

Les 3 circulaires adressées aux Adhérents et Amis d’AGUR, ont fait état de nos activités en 2009. Pour rappel :
- 2 concerts dans la région de Vannes (en Janvier) qui ont eu une bonne audience.
- Colloque à St Denis (en Avril) à la demande d’un Collectif d’associations guinéennes sur les actions de notre Association en Guinée, la prévention de l’Insuffisance Rénale, le diabète et l’obésité.
- Collecte et mise en container de matériel de dialyse offert par l’AUB de Rennes (6 voyages)
- envoi en groupage maritime de 2 générateurs, puis en urgence par avion d’1 autre générateur
- Envoi par avion, via Aviation Sans Frontière, de petit matériel médical (tensiomètres et glucomètres)
- Différentes rencontres : à Nantes avec la Présidente de l’AGUIBEJ, en Bretagne avec le Pr Kaba et 1 Diététicienne, pour mise au point des 2 missions prévues en Octobre et Novembre (à Kindia, à Labé).

N.B : Les troubles politiques en Guinée, suite aux évènements sanglants du 28 Septembre 09, nous ont contraints à reporter ces missions à une période moins risquée pour les intervenants.

2- Rapport moral - Approuvé à l’unanimité -

Le rapport insiste sur deux points :
- les manifestations au profit de l’association. Elles contribuent à faire connaître notre Association, à consolider nos finances, à recruter de nouveaux adhérents.
- les partenariats avec les Guinéens résidant en France. Cela fait partie des relations internationales. Le réseau des OSIM (Organisations de la Solidarité Internationales) peut nous aider à développer la Néphrologie en Guinée, en donnant accès à des subventions.

3- Rapport d’orientation - Approuvé à l’unanimité -

Lecture a été faite du projet de l’ONG/AGUR, rédigé par le Professeur KABA et son équipe : la formation d’un ou deux chirurgiens guinéens à la confection des fistules artério-veineuses d’hémodialyse à Bamako (Mali) ; un stage de formation à Casablanca (Maroc) pour deux infirmières et un technicien de dialyse prestataires au centre associatif d’hémodialyse de Gbessia et au Centre national d’hémodialyse de Donka ; l’extension du Service de néphrologie à 30 lits et du Centre de dialyse à 8 postes ; la mise en place d’un 3ème cycle (DES) de néphrologie à Conakry ; la création d’unités d’auto dialyse (formation des personnels, et équipements), dans les huit régions sanitaires du pays. Cela de façon progressive dans chacun des hôpitaux régionaux de Guinée : Boké, Kindia, Mamou, Labé, Faranah, Kankan, N’zérékoré, Kissidougou. Il s’agit d’un programme quinquennal pour les années 2011-2015. la prise en charge et le suivi de la prévention des maladies cardiovasculaires et rénales dans les huit régions sanitaires.

Remarque : actuellement une dizaine d’étudiants sont en stage en Néphrologie à Conakry. Certains poursuivront en 3ème cycle. Ce sont de futurs collaborateurs pour AGUR. Ils pourront éventuellement intervenir dans nos futures actions spécifiques.

Projets d’AGUR-FRANCE pour l’année 2010 : 2ème Atelier National de Prévention de l’IR, à LABÉ, et Quinzaine de l’Alimentation, à KINDIA. Nous étudierons ensuite comment nous impliquer dans le programme 2011-2015 défini ci-dessus.

4- Rapport financier - Approuvé à l’unanimité -

L’exercice 2009 a été marqué par l’importance des dons : au total 3 598 Euros (concerts 1 758€, Guinéens de France 500€, adhérents et sympathisants 1 340€), auxquels il faut ajouter les renonciations à remboursement de frais, 2 155€. Il y a eu aussi de nombreuses subventions privées (Fondation La Ferté, Comité d’entreprise du Crédit Agricole) et publiques (Région des Pays de la Loire, Département de Loire-Atlantique, Ville de Nantes), au total 12 900 Euros. Or les dépenses ont été relativement peu importantes en raison du report des missions : au total 8 687 Euros, essentiellement des frais d’expéditions de matériels, et des acomptes sur les missions programmées (puis annulées). Il faut déplorer le vol de matériel coûteux (2 883€) qu’il faudra remplacer.

Néanmoins, il en résulte un solde largement créditeur au 31 décembre 2009 qui, ajouté aux subventions attendues en 2010, va permettre d’effectuer les missions prévues et de soutenir financièrement le projet de partenariat entre les services d’Hémodialyse du Centre Hospitalier de Quimper et ceux de l’Hôpital National Donka : financement d’une mission de diagnostic.

En raison de la bonne situation financière de notre Association, le montant de la cotisation annuelle reste fixé à 20 Euros. Tarif réduit à 5 Euros pour les étudiants et jeunes sans emploi.

5- Renouvellement du Conseil d’administration

Les membres statutairement sortants, Mmes Marie Bossy et Monique Pesche, se représentent. Nous avons aussi la candidature d’un jeune Guinéen résidant à Nantes. Les trois personnes candidates sont élues à l’unanimité.

Election du nouveau Bureau, le Lundi 12 Avril à 16h 30, à Nantes.

Clôture de l’Assemblée Générale à 15h 45

Le Bureau d’AGUR-FRANCE remercie les personnes qui se sont déplacées pour participer à cette Assemblée et celles qui nous ont envoyé leur pouvoir, ainsi que les Infirmières de Quimper qui nous ont accueillis. Nos remerciements vont aussi à tous ceux qui ont soutenu notre projet : les musiciens et choristes des concerts de Sené et Vannes, l’AUB de Rennes, les donateurs et nos bailleurs de fonds.
La parole est ensuite donnée aux Infirmières de Quimper pour exposer leur projet, très succinctement résumé ci-dessous :

PARTENARIAT AVEC LE CENTRE D’HÉMODIALYSE DE GUINÉE (CONAKRY)

L’idée est venue, au cours des nombreux séjours du Pr Kaba à Quimper, de la prise de conscience de l’inégalité des moyens de soins et de compétences. Il y aura des échanges entre le personnel médical et para médical des deux services : pour une équipe de Quimper, mission de formation initiale et continue à Conakry ; pour une équipe de Conakry, stage de formation en hémodialyse à Quimper.

Tenant compte des différences entre les systèmes de santé des deux pays par rapport à la prise en charge des patients Insuffisants Rénaux en dialyse, le programme des formations théoriques concernera les aspects réglementaires et organisationnels, les recommandations d’hygiène, et les modalités de prise en charge du patient. « On pourra ainsi mesurer l’écart entre les pratiques des deux pays, et repenser la nôtre dans une réflexion d’efficience. Le lien étant créé, le travail se poursuivra via les liaisons Internet »