AMARÉGUI,partenaire en France de l'ONG AGUR

Prévenir, dépister, traiter les maladies rénales sont les trois piliers de nos actions en Guinée.


<Prévenir>

La prévention
vise avant tout à diffuser dans les familles, à travers les enfants, les principes d'une nutrition saine. Cinq écoles de Kindia sont pour l'instant concernées. S'y ajoutent des campagnes de sensibilisation animées par l'association locale de jeunes AGUIBEJ, au moyen d'un matériel spécifique réalisé par nos soins.
(image : dans une école de Kindia)

<Dépister>

Le dépistage
repose sur la formation de personnels de santé au diagnostic des maladies pouvant entrainer une dégradation des fonctions rénales. Ces formations, dispensées de 2008 à 2012 dans chacune des capitales régionales, ont touché soixante et onze personnes, chargées de diffuser à leur tour leurs acquis.
(image : formation de médecins en régions)

<Traiter>

Le traitement
est dispensé dans les centres d'hémodialyse de Conakry (Hôpital Donka et Centre Associatif Gbessia), relayés en régions par des Unités Régionales de Néphrologie, en cours de déploiement. Huit médecins sont en cours de spécialisation en Néphrologie à l'Université de Conakry et seront opérationnels fin 2019. A noter que le Centre Gbessia, dont nous avons soutenu les débuts difficiles, est à présent autosuffisant.
(image : salle de dialyse à Gbessia)

L'association Amarégui

poursuit les actions entamées de 2000 à 2015 dans le cadre d'AGUR-France, celle-ci ayant due être abandonnée par ses membres fondateurs à la suite de disfonctionnements internes. Ses missions restent les mêmes.

Art.2 des Statuts :

L'association a pour objet la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies rénales en Guinée, ainsi que toutes formations et actions de soutien nécessaires à ces objectifs. A cette fin elle apporte son soutien à l'Association Guinéenne d'Aide aux Urémiques (ONG AGUR), dont le siège est à Conakry, République de Guinée, ainsi qu'à toute initiative guinéenne publique ou privée visant aux mêmes buts, ce en concertation avec AGUR.

Outre nos liens étroits avec AGUR, nos actions sont relayées sur place par l'association AMAREGUI-Kindia, forte de trente adhérents.

Actualités 2020

Lettre de janvier : Amaregui présente ses voeux à tous.

Nouvelles : En même temps que ses voeux à tous les membres d'Amaregui, le Pr Lamine Kaba nous envoie d'excellentes nouvelles de la néphrologie en Guinée.

Nouvelles de la néphrologie en Guinée

Quatre assistants néphrologues ont rejoint la Guinée, deux autres sont en stage en France, et cinq futurs néphrologues sont en dernière année pour l'obtention du DES (Diplôme d'Etudes Spécialisées) tandis que huit nouveaux sont recrutés pour quatre années de formation.

Les centres d'hémodialyse sont en extension, celui de Gbessia avec des postes supplémentaires et des soins intensifs de dialyse en cours d'installation, celui de Donka avec un nouveau bâtiment annexe réalisé par le gouvernement, 30 postes d'hémodialyse pour actuellement 183 patients, une dizaine d'infirmiers et sept techniciens. L'approvisionnement en consommables de dialyse est assuré par un fournisseur local, depuis 2011 et sans interruption. En projet, quatre centres régionaux d'hémodialyse et, dans la capitale, deux centres associatifs sur le modèle de Gbessia.

Le Pr Kaba conclut  Les activités sont intenses et l'espoir y est pour la relève. Je remercie tous et toutes pour cet accompagnement que nous continuerons à pérenniser par la grâce de Dieu.