Avril 2022

La Lettre de Janvier 2022 vous annonçait une Mission de Suivi auprès des 5 Collèges de la Communauté Urbaine de Kindia dont les élèves ont bénéficié d'une sensibilisation à l'Alimentation équilibrée. Les 2 missionnaires, Alsény CAMARA, vice-Président de notre Association, et Rouguiatou SYLLA, étudiante guinéenne en Biologie à la faculté de Nantes, sont revenus de Guinée très satisfaits.

Ils ont pu constater que l'ensemble des Collégiens ont bien assimilé le contenu de l'enseignement reçu. Ils sont conscients de l'enjeu pour leur santé de repas équilibrés. Leurs professeurs ont apprécié les diapos pédagogiques élaborées à Nantes pour faciliter et enrichir leur enseignement. La direction des Collèges s'est intéressée à la démarche et la Direction Préfectorale de l'Enseignement (DPE) a émis le souhait qu'un travail semblable se mette en place pour les Lycées.

 

Les 2 équipes, kindianaise et nantaise, ont réfléchi à la manière d'avoir un impact plus percutant auprès de la population, dans l'ensemble avide de fêtes et de réjouissances. L'idée retenue serait de dresser un podium à proximité d'un lieu fréquenté, un marché par exemple, On expliquera en langue locale le pourquoi de cette manifestation. Puis il y aurait quelques sketchs et saynètes mimées. Le podium serait animé par des comédiens de théâtre de rue (il y a plusieurs troupes à Kindia), peut-être secondés par des Collégiens qui mimeraient de courtes séquences inspirées par leur vie quotidienne autour des repas et de leur préparation. Laissons aux uns et aux autres le temps de mettre en œuvre cette journée de l'Alimentation équilibrée pour qu'elle soit festive, porteuse d'un message et … pas trop coûteuse.

Côté accueil, à Kindia, les 2 missionnaires ne furent pas déçus. A leur arrivée un excellent repas leur fut servi. Puis les membres de l'Antenne proposèrent de les héberger. Durant tout leur séjour, les repas furent assurés gratuitement par Mme Zézé Victor Koïvogui. Un grand merci à toute l'équipe pour son accueil et sa disponibilité !

Par contre, à leur arrivée à Conakry, une mauvaise surprise les attendait. Le loueur de voitures avait prévu un 4x4 avec chauffeur, sous prétexte que les pistes sont défoncées et difficiles à circuler pour qui n'en a pas l'habitude. La note s'en trouva majorée considérablement… Pour compenser, ils profitèrent d'une maison à louer dans un quartier un peu excentré, solution bien moins coûteuse que plusieurs chambres à l'hôtel ; repas sur le pouce ou dans une gargote du quartier.

La Secrétaire, Monique PESCHE