Alimentation et santé

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) définit la santé comme un état complet de bien-être physique, mental et social.

Une alimentation équilibrée est une des conditions permettant d'atteindre et conserver ce "bien-être physique",
sans pour autant nuire au "bien-être mental et social" par de frustantes privations ou de sévères régimes.


I- Surveiller son poids...

tableau IMC

Kilos en trop ? Un indicateur à surveiller !

On a longtemps considéré l'embonpoint comme un signe d'aisance et de bonne santé ("en-bon-point"), mais on sait maintenant que ces kilos superflus mènent peu à peu à l'obésité, puis à toute une série de maladies invalidantes ou fatales dont le diabète et l'hypertension artérielle, responsables à eux-seuls de 50% des cas d’insuffisance rénale.

Selon une recherche publiée en 2009 par Trust for America’s Health et Robert Wood Johnson Foundation, 2/3 des Américains adultes sont obèses ou en surpoids, et chez les enfants de 10 à 17 ans le taux d’obésité a plus que triplé depuis 1980. La même évolution est remarquée un peu partout dans le monde, à mesure que l'urbanisation change les rythmes de vie et les modes d'alimentation.

Si la Guinée paraît moins menacée en raison de la diversité de ses productions agricoles, on observe pourtant là aussi une extension inquiétante du diabète et de l'obésité.

Pourtant ces dangers peuvent être évités, ou à tout le moins sérieusement limités, grâce à une alimentation équilibrée, répondant en juste quantité à tous les besoins du corps.

Vérifiez votre poids

L'indice de masse corporelle (IMC) permet de vérifier si votre poids est normal pour votre taille. Reportez votre taille et votre poids dans le tableau et voyez en quelle zone vous vous situez... Le poids est considéré comme "normal" si l'IMC est entre 18,5 et 25.

Attention : l'IMC est un indicateur approximatif applicable à des personnes de 20 à 65 ans. Il ne s'applique pas aux femmes enceintes, non plus qu'aux sportifs très musclés.
Une ossature sortant de la moyenne peut aussi introduire une variation à la marge.
Il ne saurait donc remplacer un avis médical.

page suivante